Les Dix Rois de l'Enfer, vue d'ensemble

Publié le par Jizô-kun

 

Au Japon, le service commémoratif est tenu le 28e jour après la mort d'une personne, présidée par les Treize Bouddhas (Jūsanbutsu十三仏).Le 35e jour suivant un décès, Enma-ô (en sanscrit = Yama, le cinquième juge, souvent représenté tenant la Roue de Vie en Tanka Tibétain) donne sa décision après avoir entendu les jugements rendus par les quatre premiers rois. Les offrandes des proches sont particulièrement importantes le 35e jour après la mort, car c'est le jour où l'accusé est condamné par Enma à l'un des six royaumes d'existence :
(1) L'Enfer
(2) Les Fantômes Affamés
(3) les Animaux
(4) les Asura
(5) les Êtres Humains
(6) Les Deva du royaume céleste
Les six royaumes sont des endroits de souffrance, même le royaume céleste des Deva, dont il est dit qu'ils souffrent du péché d'orgueil.
Le sixième juge de l'enfer, Henjo-ô, décide de votre placement dans le domaine ou vous êtes condamné (a renaître). Par exemple, pour ceux qui renaissent dans le royaume des humains, Henjo-ô peut les condamner à renaître en tant que personne riche ou pauvre, violente ou pacifique. Le 7e juge  Taizan-ô, dicte les conditions de la renaissance, comme la durée de vie et le sexe, masculin ou féminin. Pendant les sept semaines après la mort, la tradition affirme que l'âme erre dans les lieux où elle vivait. Le 50e jour, cependant, l'âme errante doit aller dans le royaume où elle a été condamné (l'un des Six Royaumes).

Mais même pour les condamnés des royaumes inférieurs, il y a un moyen de s'en sortir. Parmi les croyants de la secte Jôdô de la Terre Pure, les personnes condamnées dans le royaume de l'Enfer, des Fantômes affamés, des Animaux (bêtes), ou des Asura (le royaume de la colère) peuvent obtenir le salut, mais seulement s'ils restent croyant et seulement si leurs parents vivants font une messe le 100e jour après leur décès, une autre messe la première année, et encore une autre messe la deuxième année suivant le décès. Enma est considéré comme le plus important des dix juges, et dans l'art Enma est aussi fréquemment placé au centre.

Au temple Ennoji à Kamakura, on peut voir des statues de Excuse Jizô et des Dix Juges de l'Enfer. La plupart de ces statues ont été faites durant la période d'Edo (1603-1868 AD). Le temple Ennoji est le 8e site du Pèlerinage des 24 sites sacrés de Jizô à Kamakura. Les Statues des Dix Rois peuvent aussi être admirées au temple Engakuji. Le Musée Kamakura (le Kamakura Kokuhokan, à l'intérieur du Sanctuaire Tsurugaoka Hachimangu ) présente également un certain nombre de statues de l'enfer du temple Ennôji.

tanka-tibet-wheel-of-life-3-TN.jpg

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article