Shibarare Jizô 縛られ地蔵

Publié le par Jizô-kun

 

Jizô Ficelé.
La douceur du visage jovial de Jizô, le Dieu Gardien des Enfants, est à peine visible au milieu des couches de cordes attachées autour de la statue de pierre du Dieu au temple Rinsenji (林泉寺) du pavillon Bunkyo, à Tokyo, qui a été érigé en 1602. La statue de pierre appelée "Shibarare Jizô" (Jizô Ficelé), a été offerte,dit-on, au temple par son fondateur, Ito Hanbei, en mémoire de ses défunts parents.

Il existe d'autres statues de Shibarare Jizô situés dans d'autres endroits autour de Tokyo.
Toutefois, la statue au Rinsenji  est citée dans "Zenigata Heiji", un roman policier situé dans l'ère Edo (1603-1868), écrit par le romancier Kodo Nomura (1882-1963).
A l'origine les résidents locaux ont commencé a attacher des chaînes autour de la statue lorsqu'ils la priaient pour la récupération d'objets volés ou disparus. Et quand leurs prières étaient exaucées, ils étaient censés retirer la chaîne.

Cependant, aujourd'hui, beaucoup de gens visitent le temple et prient pour diverses raisons. "À la fin de chaque année, une cérémonie est organisée pour supprimer toutes les chaînes et les brûler. Mais la statue est déjà couverte de nouvelles chaînes dès le mois de Janvier", témoigne le prêtre en chef du temple.

 

-------.jpeg

                                                                                          Shibarare Jizô

 

-------.jpg

                                                                                             Shibarare Jizô

 

------copie-2.JPG

                                                                                            Shibarare Jizô

Commenter cet article