Tradition de "frotter"

Publié le par Jizô-kun

 

Caresser/frotter les statues de Jizô pour soulager les maux est peut être une extension de récentes traditions japonaise.
Dans de nombreux temples, certaines statues de divinités semblent usées à la tête, aux épaules et aux articulations du corps, car les passants croient que frotter leurs mains sur ces divinités leur apportera en quelque sorte des avantages. Les statues de Binzuru (Pindola), le plus largement respecté de l'Arhat (en japonais Rakan - 羅漢) au Japon, et Yakushi Nyorai, le Bouddha de la médecine et de la guérison, sont généralement très usés. Le fidèle frotte la statue à l'endroit de sa douleur (genoux, dos, tête), puis frotte la même partie de son corps, en priant pour que la divinité le guérisse de sa maladie (par exemple, le cancer, l'arthrite, des maux de tête et autres maux). Ces deux divinités sont réputées pour avoir le don de guérison.
Cette tradition de "frotter" est également associée à Daikoku (le dieu de la richesse et des agriculteurs, et l'une des sept divinité de la chance japonaise). Les gens frottent les statues de Daikoku dans l'espoir d'attirer la fortune et la chance.

 

Binzuru.jpg

                                                                         Binzuru

 

Yakushi-Nyorai.jpg

                                                                 Yakushi Nyorai      

 

daikoku.jpg

                                                                          Daikoku

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article