Les bienfaits de la croyance en Jizô

Publié le par Jizô-kun

 

--------copie-1.jpg

 

Les bienfaits de la croyance en Jizô
Tels qu'il sont mentionnés dans le "sûtra des voeux fondamentaux de Jizô"
Nom Sutra: 地藏菩萨本愿経 ou 地藏本愿経 Jizō Bosatsu Hongan Kyō ou Jizō Hongan Kyō

 

Vue d'ensemble
Cette traduction chinoise du sanscrit du 7e siècle est peut-être la plus connue de tous les sûtras et textes concernant Jizô. Ce sûtra de 13 chapitres contient les voeux émis par Jizô de sauver tous les êtres sensibles et regroupe les histoires sur la vie de Jizô avant qu'il n'atteigne l'Illumination. Les Chapitres 11 et 13 de ce texte mentionnent les avantages qui reviennent à ceux qui adorent Jizô Bodhisattva.Ces avantages sont traduits ci-dessous.
Il y a de nombreux noms traduits de ce sûtra, comprenant le Sûtra des vœux Passés de Ksitigarbha Bodhisattva, le Sûtra des Vœux passées de la Réserve de la Terre de Bodhisattva, le Sûtra de la Réserve de la Terre de Bodhisattva, le Sûtra de Ksitigarbha Bodhisattva, le Sûtra des Vœux Fondamentaux de Ksitigarbha Bodhisattva, et moins couramment le Sûtra des Entrailles de la Terre.
Le texte sanscrit a été traduit en chinois par Śiksānanda (實叉難陀) à la fin du 7ème siècle, et dans les siècles suivants il entra au Japon, où il fut abondamment copié et étudié.
Le terme Bodhisattva est traduit comme Bosatsu en japonais.

 

Source : onmark productions

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article